Délices de la Fête des Mères

Me revoilà, après une très longue pause qui n’a d’autre raison autre que la paresse, j’en ai peur.

En notre belle patrie qu’est le Canada, la Fête des Mères a été célébrée dimanche dernier, le 14 mai, ce qui arrange ma mère qui est du coup célébrée deux fois plutôt qu’une. Pour cette occasion, nous sommes allés tester le brunch de Coco Frutti, une chaîne qui a remplacé Tutti Frutti au centre ville de Magog. Si nous avions un faible pour le brunch de Tutti Frutti – qui, en dépit de l’aspect « chaîne » vaut cent fois mieux en service et en aliment que le Caffuccino, c’est moi qui vous le dis – nous avons été conquis par le Coco Frutti.

Le service, en dépit d’un restaurant qui ne désemplissait pas (la queue s’étendait jusqu’à dehors quand nous sommes arrivés à 8h30 et toujours lorsque nous sommes sortis à 11h30) a été rapide, chaleureux et extrêmement courtois. Le menu varie entre 10,99 et 12,99 pour la plupart des plats et on en a pour notre argent. Les assiettes sont plus copieuses qu’elles ne l’étaient au Tutti Frutti, à un prix plus abordable et sans perdre en qualité. L’assiette Deluxe que j’ai choisi me proposait une crêpe fourrée aux bananes et nappée de chocolat servie avec deux gaufres et un pain doré à la cannelle croulant littéralement sous les fruits frais. Les fruits en question étaient délicieux, sucrés à souhait. Le pain doré, cuit parfaitement bien, pas cramé comme ça semble être la mode de la moindre chaîne à la mode. Seul bémol, j’aurais ajouté de la crème pâtissière à la crêpe. Mais ce n’est qu’une question de goût.

Le jus d’ananas et le café sont assez basiques sans être bas de gamme, ce qui est un atout. Le café est bien sûr à volonté. Le cadre est très sympathique, la décoration accueillante et chaleureuse. Un autre bémol : les aquariums, manifestement mal entretenus par la chaîne, en dépit des conseils que leur ont donnés les fournisseurs (que je connais personnellement puisqu’ils me fournissent également). Des aquariums de cette taille ne s’entretiennent pas une fois par mois !

En conclusion, un goût de reviens-y pour Coco Frutti qui remporte à mes yeux la première place en terme de qualité-prix à Magog. Sans détrôner l’incroyable variété du Restaurant antillais qui est un peu plus cher, mais ô combien chaleureux, Coco Frutti se vaut largement la 2e place en terme de qualité. Le Caffucino étant, pour les deux expériences que j’en ai eues, tout simplement immonde et cher. Les baguettes et les gaufres sont cramées (non non, pas grillées, brûlées sur toute leur surface), le café ressemble à de la pisse d’âne (le thé ne vaut pas mieux), le jus d’ananas, s’il n’est pas coupé avec de l’eau, est un mauvais concentré qui n’a vu l’ananas que de loin, et le service est d’une lenteur et d’une maladresse que l’on mettra sur le compte du quotient intellectuel végétal des serveuses.

Bref, si vous déjeunez à Magog un de ces jours, surtout pas le Caffucino 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s