Star Wars 7

starwarsviitheforceawakens

★★☆☆☆

Bon. J’ai vu Star Wars 7, évidemment, à l’avant-première, évidemment, en 3D, dans une salle bondée, dans l’enthousiasme classique et attendu de cet opus non moins attendu.

Et alors, qu’en dire ? Que je suis déçue ? C’est une adorable litote. Je suis navrée, consternée. Donc sans plus attendre, une petite critique.

Acteurs et personnages

Si l’univers de George Lucas a l’avantage de mettre en scène des personnages tout en nuances et en complexité, dénotant par la profondeur de leurs motivations, Disney fait grincer des dents par ses méchants fades et peu crédibles. Les motivations sont légères, peu complexes, peu explicitées. Il en va hélas de même avec certains héros. Si Rey est à peu près bien trouvée comme actrice, elle est prévisible, bien loin de la qualité psychologique d’un Luke Skywalker. Même ses habilités ne sont pas crédibles.

Kylo Ren  est un méchant débile et niais, dont les motivations sont, là aussi, inexistantes et peu crédibles. C’est sans parler du manque de goût flagrant qui a poussé Disney à choisir Adam Driver pour l’incarner à l’écran. Par principe et de par ses origines (qu’on voit venir dès le départ malgré le semblant de mystère qui les entoure), le spectateur aime ce personnage. Mais cet acteur ??? Sérieusement ??? On va devoir se farcir sa gueule pendant trois films après un Mark Hamill ou un Hayden Christensen ? Pitié !

Les anciens personnages ne sont pas davantage crédibles. Pire, ça fait mal au coeur de les voir ainsi. Si leur vieillesse est touchante (et bien rendue), ils ne sont plus que l’ombre d’eux mêmes et cela, en dépit de ce qui aurait pu être fait. En raison d’un scénario pauvre, cela crève simplement le rêve (et le coeur) de tout fan. C’est une mauvaise parodie, un mauvais gag.

Un scénario digne d’un enfant de douze ans

Le problème majeur selon moi est le scénario. J’avais douze ans quand j’ai écrit une fan fic de Star Wars de quelques cinq tomes. Or, j’ai retrouvé dans ce 7e opus pratiquement tous les grands thèmes de l’histoire que j’avais créée à l’époque. J’avais au moins un avantage : je donnais plein rôle aux personnages initiaux, ce que je reproche vraiment à Disney.

En effet, Star Wars 7, c’est une héroïne qui affronte une mauviette dans le cadre d’un monde qui tout en tentant de rendre honneur à un univers trop complexe dont elle ne peut pas tout à fait s’émanciper fait bien peu de cas de ses personnages originaux et s’empresse de les faire disparaître au détour d’une scène, sans même une larme ou un semblant d’émotion. Parce que disons-le, si j’ai accroché à Rey (non sans fausses notes), je ne me suis pas sentie transportée par l’histoire. C’est plat, convenu, prévisible et incroyablement pompé sur l’épisode 4. Ce plagiat est valable pour la gamine de 12 ans que j’étais, qui n’était pas foutue d’avoir ses propres idées et qui n’avait vu le film qu’une fois. Mais ce n’est pas valable pour des professionnels.

En bref, je suis déçue de constater que le scénario comme les personnalités des protagonistes sont du niveau d’une fan fic d’un enfant de douze ans.

Les points positifs

Bon, il y en a quand même : les décors, dignes des épisodes 1-2-3. Un mélange élégant de Naboo et de Tatouine. À croire que Disney, là encore, se raccroche désespérément à ce qui a fonctionné du temps de Lucas, sans chercher une seule once d’originalité. Là encore, l’originalité arrive à la fin du film : des décors bien trouvés pour la scène finale.

De jolis graphismes tout au long du film, même si on a une 3D qui a réussi à me rendre malade (en plein milieu du film, évidemment, sinon c’est pas drôle) alors que je tolère très bien la 3D depuis toujours.

Des personnages secondaires intéressants et attachants, même si là encore, rien que nous n’ayons jamais vu dans les 4-5-6.

Conclusion, la fan inconditionnelle que je suis va retourner couver la trilogie originale. Si je vous recommande le film, ce n’est que par curiosité intellectuelle. N’y allez pas parce que vous avez aimé la trilogie originale et que vous vous attendez à du Lucas. Ce n’est PAS du Lucas. C’est un film Disney, adressé à un public Disney. J’aurais bien davantage aimé qu’on me raconte le parcours de Kylo Ren, tant qu’à avoir un personnage pourri. Disney ferait bien de se réveiller aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s